Vous êtes ici : Rapports > Rapports d'information



Retour Sommaire Suite

CHAPITRE V -

LA POSTE EST UNE BELLE ENTREPRISE
QUI SOUFFRE DE HANDICAPS MAJEURS,
NOTAMMENT AU PLAN FINANCIER

La Poste est une belle entreprise, riche de ses ressources humaines, de sa culture de grand prestataire de service public, de son volontarisme commercial et de l'immense maillage de son réseau.

Cependant, elle est fragile. Désormais appelée à être de plus en plus exposée aux rivalités commerciales du monde qui l'entoure, alors qu'elle était depuis des siècles habituée à vivre à l'abri de protections tutélaires, elle pourrait, si elle se crispait sur des attitudes administratives dépassées, si l'État continuait à l'utiliser comme supplétif de sa politique budgétaire, si les citoyens et les élus ne prenaient pas conscience des défis qu'elle va avoir à affronter, finir par s'effriter sous le choc des réalités. Certains, y compris parmi les plus clairvoyants des représentants de son personnel, la considèrent même comme " mortelle ".

L'écart est immense aujourd'hui entre la réalité postale qui se dessine à l'horizon du prochain siècle et la perception que la plupart des Français, voire même des postiers, ont de notre Poste.

En de telles circonstances, seules la lucidité du diagnostic et la solidarité dans l'action sont des gages de succès. C'est pourquoi, il convient de dresser un inventaire sans complaisance des forces et des faiblesses de l'opérateur postal national, afin de corriger ses vulnérabilités et de valoriser ses atouts.

I. UN BEAU JEU D'ATOUTS HUMAINS ET COMMERCIAUX

La Poste conserve des cartes maîtresses, au premier rang desquelles figure son personnel et elle a su conduire, depuis qu'elle n'est plus une administration d'État, des réformes structurelles mais aussi culturelles qui commencent à porter des fruits.

A. IL N'EST DE RICHESSES QUE D'HOMMES ET DE FEMMES

La première richesse de La Poste, ce sont ses 310.000 agents : une histoire et une expérience collective font des " postiers " un groupe humain doté d'une identité propre, animé d'une légitime fierté professionnelle et attaché tant à leur métier qu'au service du public. Une entreprise dont les dépenses de personnel représentent plus de 70 % de son compte d'exploitation a nécessairement pour première richesse les hommes et les femmes qui la font vivre.

Retour Sommaire Suite



Haut de page
Actualités | Travaux Parlementaires | Vos Sénateurs | Europe et International | Connaître le Sénat | Recherche
Liste de diffusion | RSS | Contacts | Recrutement | Plan | Librairie | FAQ | Mentions légales | Accessibilité | Liens | Ameli