Allez au contenu, Allez à la navigation



 

Retour Sommaire Suite

A. L'ACQUISITION D'UNE EXPÉRIENCE INTERNATIONALE

Au nombre des raisons qui expliquent les expatriations, il y a le souhait de plus en plus présent chez les jeunes diplômés et les cadres d'acquérir une expérience internationale indispensable dans un contexte de mondialisation des économies.

1. Des jeunes cadres de plus en plus ouverts sur le monde

Une récente enquête de l'Agence pour la promotion internationale des technologies et des entreprises françaises (CFME-ACTIM) sur les " 18-28 ans et l'emploi à l'international "37(*) souligne que le passage par une expérience à l'étranger est devenu le souhait de la quasi totalité des jeunes diplômés et des étudiants en fin de cursus. Plus de 90 % des répondants à cette enquête envisagent une expérience à l'étranger dans le cadre de leur vie professionnelle. Parmi les plus diplômés d'entre eux, plus d'un tiers envisagent un départ à l'étranger dès le début de leur carrière professionnelle.

L'ouverture sur l'étranger et un désir de mobilité internationale semblent ainsi être devenus l'état d'esprit dominant des jeunes cadres. Cette évolution des mentalités semble avant tout motivée par des raisons professionnelles : l'acquisition d'une expérience internationale est perçue comme un facteur de réussite professionnelle.

Ainsi 60 % des post-doctorants scientifiques expatriés aux Etats-Unis estiment, selon le rapport de la Mission scientifique et technologique de l'Ambassade de France à Washington sur l'émigration des ingénieurs et scientifiques vers les laboratoires de recherche américains38(*), qu'un passage par l'université américaine est indispensable pour intégrer un poste de haut niveau dans la recherche en France.

L'analyse des motivations exprimées lors de l'enquête du CFME-ACTIM confirme cette tendance. Trois quarts des répondants affirment que l'expérience professionnelle à l'étranger constituera un tremplin pour leur carrière.

LES MOTIVATIONS DES JEUNES EXPATRIÉS

Source : Enquête " 18-28 ans et l'emploi à l'international ", CFME-ACTIM, (mai 1997).

Retour Sommaire Suite