Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi de finances pour 2003 : Commerce extérieur

 

2. Un excédent agro-alimentaire en diminution, affecté par les crises sanitaires

Dans le secteur agroalimentaire, nos exportations se sont contractées de 3 % en raison du net repli de nos ventes de produits agricoles, les ventes des industries agroalimentaires ne reculant que faiblement. Cette correction s'explique principalement par l'effondrement des échanges de bovins vivants et de viande bovine (- 35 %), dû à la succession des crises sanitaires (ESB, fièvre aphteuse). Les importations agroalimentaires ont légèrement progressé (+ 2,3 %), si bien que notre excédent agroalimentaire est revenu de 9,4 à 7,5 milliards d'euros.