Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi portant adaptation de la justice aux évolutions de la criminalité

 

II.  LES MOYENS AFFECTÉS À LA LUTTE CONTRE LA FRAUDE ET LES TRAFICS

A. LES EFFECTIFS

La lutte contre les trafics illicites regroupe aujourd'hui quasiment la moitié des effectifs budgétaires votés en loi de finances initiale pour 2003. Elle constitue ainsi la première mission de la douane.

Les effectifs de la Direction générale des douanes et des droits indirects

B. LE COÛT GLOBAL

Sur l'ensemble du budget de la direction générale des douanes, qui représente dans la loi de finances initiale pour 2003 905 millions d'euros, les actions menées en vue de lutter contre les trafics illicites ont un coût global de 346 millions d'euros, soit plus d'un tiers du budget de la direction.

Le budget de la Direction générale des douanes et des droits indirects

(en millions d'euros)