Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi de finances pour 2008 : Médias : audiovisuel et chaîne d'information internationale

 

4. La radio franco-marocaine Médi 1 : une reconduction des crédits

Entreprise privée et commerciale, la chaîne de radio Radio Méditerranée Internationale (Médi 1 ou RMI) est née en 1980 d'une volonté politique commune franco-marocaine. Radio généraliste bilingue (mi-française, mi-arabe), RMI a ses studios installés à Tanger.

La station, diffusée en FM au Maroc et en ondes longues sur l'ensemble du Maghreb, peut aussi être reçue en France, en Italie et en Espagne. Son audience, d'environ 25 millions d'auditeurs, en fait la première radio du Maghreb. Elle est notamment très écoutée en Algérie. Cette radio va toutefois devoir s'adapter à la libéralisation du paysage audiovisuel marocain (attribution de 10 licences de radio privées) qui va progressivement créer une concurrence sur la bande FM marocaine.

La CIRT, société française filiale à 100 % de la Sofirad, est actionnaire à hauteur de 49 % du capital de RMI, qui est une société de droit marocain. Elle est également impliquée dans la chaîne satellitaire d'information à vocation maghrébine (Médi 1 sat) lancée à la fin de l'année 2006. La CIRT a pour fonction principale de financer l'équipe de la vingtaine de journalistes français détachés auprès de RMI, qui assurent 50 % de l'antenne de cette radio bilingue.

La subvention envisagée pour 2008, de 1,07 million d'euros, est la reconduction à l'identique de celle versée en 2007.