Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi de finances pour 2008 : Outre-mer

 

4. Une évolution contrastée de la délinquance

a) Une baisse de la délinquance sur le long terme

Avec 9 262 faits constatés par les services de police et de gendarmerie, la délinquance a baissé de 8,70 % en 2006 (-1,36 % en métropole). La Polynésie enregistre depuis dix ans une baisse de la délinquance de 8,60 %.

La délinquance de voie publique a baissé de 23,31 % en 2006 (- 4,4 % en métropole). Avec 2 810 faits de voie publique, cette catégorie de délinquance représente 30,24 % de la criminalité globale soit une proportion inférieure à la moyenne ultramarine (36,66 %) et au chiffre métropolitain (47,18 %). Les vols avec violence ont diminué de 24,84 % en 2006 (hausse de 30,77 % en 2005). Les autres vols simples ont baissé de 23,34 % et les destructions et dégradations ont baissé parallèlement de 22,32 %.

Les violences contre les personnes représentent 17 % du total des faits constatés en 2006 et sont en hausse de 2,20 % par rapport à 2005. Dans cette catégorie, seules les violences non-crapuleuses, dont les coups et blessures volontaires, sont en augmentation (+ 12,36 %) alors que les violences crapuleuses (dont les vols avec violence précités) et les violences sexuelles sont en baisse respectivement de 25,32 % et de 30,41 %.

Les affaires de stupéfiants augmentent de 5,33 % (949 délits constatés contre 901 en 2005), ce qui démontre une forte implication des services répressifs dans ce domaine. Ainsi, les opérations de recherche de plantations de pakalolo (cannabis local) dans les archipels ont conduit à la saisie et à la destruction de plus de 26 270 pieds, 22 kg de cannabis et 467 grammes d'« ice » (drogue de synthèse) ayant par ailleurs été saisis en 2006.

La délinquance des mineurs a augmenté de 8,09 % en 2006. La part prise par les jeunes délinquants parmi les personnes mises en cause est de 17,22 %, contre 17,04 % en 2005 (18,33 % en métropole). Les bandes organisées n'ont pas encore fait leur apparition. La grande majorité des faits relèvent de la petite délinquance d'appropriation ; ainsi la part des vols dans la délinquance générale est de 55,35 %, proportion supérieure à celle observée dans les départements d'outre-mer (50 %).

Au cours des 7 premiers mois de 2007, la délinquance générale a augmenté de 9,48 %, celle de voie publique est en hausse de 6,69 % par rapport à la même période de 2006. La lutte contre les stupéfiants reste une priorité : plus de 19 000 pieds de cannabis ont été détruits lors d'une opération à Rimatara dans les îles australes.