Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi relatif aux libertés des universités

 

d) Les instances représentatives des établissements d'enseignement supérieur

Dans la plupart des pays étudiés, des instances représentatives des établissements d'enseignement supérieur interviennent à la fois comme porte-parole des établissements et comme relais entre ces derniers et les pouvoirs publics. Ces instances sont généralement organisées et animées sur une base voisine de celle des conférences de présidents (CPU française) ou des conférences de recteurs (HRK allemande).

L'existence de telles conférences est importante pour fournir une structure de dialogue entre la communauté universitaire et les autorités de tutelle. Dans des périodes de réforme et de changement, l'existence de tels interlocuteurs facilite des avis de la communauté universitaire et le dégagement d'un consensus pour le changement.

Cependant, la vitalité et l'influence des conférences varient fortement d'un pays à l'autre.

Ces institutions sont d'autant mieux entendues que les attributions reconnues aux recteurs ou aux présidents, dans leur institution même, sont plus étendues, que leur influence sur l'opinion publique est plus forte.