Allez au contenu, Allez à la navigation

Proposition de loi renforçant la lutte contre le hooliganisme

30 mars 2016 : Lutte contre le hooliganisme ( rapport - première lecture )

B. LA NÉCESSAIRE IMPLICATION DES ASSOCIATIONS DE SUPPORTERS

Votre rapporteur a souhaité rencontrer un grand nombre d'associations de supporters. Au-delà de l'Association nationale des supporters (ANS), elle a ainsi organisé une table ronde d'associations de supporters des clubs de Nantes, Paris et de Saint-Étienne.

Votre rapporteur constate que les supporters et leurs associations sont aujourd'hui à un tournant.

En effet, à la suite de la professionnalisation des clubs, ainsi qu'à la mise en place de mesures indispensables pour lutter contre la violence dans les tribunes, les supporters et leurs associations, qui dans certains clubs avaient historiquement un rôle très important - de quasi co-gestion du club -, avec la mise en place de services d'ordre en cas de manifestations sportives, de collecte, de vente de billets, etc. ont progressivement perdu le rôle qu'ils avaient, sans pour autant retrouver une place dans le cadre des rencontres ou de la vie du club.

Ainsi, le livre Vert du supportérisme rendu en 2010 précité souligne bien la nécessité de mieux associer les supporters.

Votre rapporteur considère que le club sportif doit rester maître de son organisation et que ces associations ne doivent pas pouvoir interférer dans les décisions du club, mais il n'en reste pas moins qu'il serait intéressant de mieux les intégrer au sein d'un espace institutionnalisé.

Cela permettrait en effet de les responsabiliser, de leur donner du crédit aussi vis-à-vis des supporters qu'elles rassemblent et ainsi d'intégrer au plus près les légitimes exigences de sécurité des organisateurs d'évènements sportifs.

Lors de ses auditions, votre rapporteur a été sensible au fait que les différents acteurs entendus ont souvent mis en avant les difficultés à se faire entendre. De même, certaines associations de supporters ont considéré qu'il était regrettable que les arrêtés de déplacement de supporters interviennent parfois tardivement, ce qui a aussi pour effet de décrédibiliser les associations de supporters aux yeux des supporters les plus durs.

Toutefois, la création de nombreuses associations de supporters nécessite aussi de définir des critères permettant de distinguer, non pas celles qui seraient les plus représentatives, car cette notion est fluctuante et sujette à interprétation, mais celles qui bénéficieraient d'un agrément du ministère des sports, dont les conditions seraient déterminées par voie réglementaire.