Allez au contenu, Allez à la navigation



Retour sur l'économie des dépenses publiques

 

V. LE RECUL RELATIF DE L'INVESTISSEMENT DES ADMINISTRATIONS PUBLIQUES

Le constat précédemment formulé peut, d'une certaine manière131(*), être conforté par les évolutions du poids de la formation brute de capital fixe publique.

VARIATION DE LA PART DES INVESTISSEMENTS SUR FONDS PUBLICS
DANS LE PIB AU COURS DE TROIS PÉRIODES ENTRE 1960 ET 1990
(EN POINTS DE PIB)

Source : Journal officiel n° 26, 1994

Évoluant un peu plus vite que le PIB entre 1960 et 1974, l'investissement public a ralenti jusqu'à représenter la seule catégorie de dépenses publiques à enregistrer un repli en points de PIB (- 0,9 point entre 1982 et 1990).

Cette évolution se retrouve dans la décélération du rythme de croissance de l'investissement public.

RYTHME D'ÉVOLUTION DES INVESTISSEMENTS FINANCÉS SUR FONDS PUBLICS
(EN % PAR AN)

Source : Journal officiel n° 26, 1994

* 131 L'investissement des administrations publiques est très loin de rendre compte de la contribution des dépenses publiques à l'investissement économique qui, pour l'essentiel, est recensé dans les rubriques de dépenses dites de fonctionnement. Une fraction importante de l'augmentation du poids des dépenses publiques dans le PIB peut être attribuée à un effort renforcé des administrations publiques dans la production d'investissement économique.