Allez au contenu, Allez à la navigation



 



Retour Sommaire Suite

b) La coexistence de l'allocation de rentrée scolaire et de l'aide à la scolarité

La combinaison de ces deux dispositifs d'aide liés à la rentrée scolaire se caractérise par sa complexité :

- l'allocation de rentrée scolaire diffère de l'aide à la scolarité quant à l'âge des enfants bénéficiaires (6 à 18 ans contre 11 à 16 ans) et quant aux plafonds de ressources qui sont plus élevés ;

- les ressources prises en compte par la caisse d'allocations familiales pour l'allocation de rentrée scolaire correspondent au revenu imposable, comme pour l'aide à la scolarité, mais comportent des abattements ; un alignement des conditions de ressources de l'aide à la scolarité sur celles de l'allocation de rentrée scolaire a été évalué par la CNAF à 390 millions de francs ;

- les conditions d'octroi de l'allocation de rentrée scolaire tendent à reporter son paiement après examen de la situation des enfants pour les familles ayant un enfant de 16 à 18 ans ;

- le montant des aides varie d'une année sur l'autre en raison de l'évolution du montant de la majoration exceptionnelle de l'allocation de rentrée scolaire.

Retour Sommaire Suite