Vous êtes ici : Travaux parlementaires > Rapports > Rapports législatifs


Retour Sommaire Suite

III. LES CRÉDITS INSCRITS AU BUDGET GÉNÉRAL DE L'ÉTAT

A. L'AÉRONAUTIQUE

La construction aéronautique civile est un secteur particulièrement important pour l'économie de notre pays en termes d'emploi, de développement technologique, d'aménagement du territoire et de commerce extérieur.

Avec 329 millions d'euros, le montant des autorisations de programme prévues au budget de l'Etat reste au niveau de l'année 2001, tandis que les crédits de paiement, avec 266 millions d'euros augmentent de 10 %.

Cet effort est notamment destiné à accompagner la montée en puissance du développement du nouvel avion gros porteur d'Airbus, l'A380. En effet, plus de la moitié des crédits prévus correspond à des avances remboursables, qui permettent, dans le respect des accords internationaux, de soutenir les industriels de ce secteur : 150 millions d'euros sont ainsi directement consacrés à l'Airbus A380 tandis que les autres crédits permettront de continuer le programme Airbus A340 versions 500 et 600. Regrettons une fois encore que le système des avances remboursables, en vigueur en Europe, soit moins favorable que celui en vigueur aux Etats-Unis, où les constructeurs aéronautiques bénéficient des retombées des programmes de recherche militaire.

Notons une augmentation sensible (+32 %) des crédits destinés à soutenir les programmes d'équipements, et tout particulièrement ceux qui participeront à l'Airbus A380 : ces crédits s'élèveront ainsi à 40 millions d'euros en 2002. S'agissant du soutien à la recherche, les crédits atteindront 53 millions d'euros en 2002.

Le programme A380 faisait au 31 juillet 2001 l'objet de 67 commandes et engagements d'achat de la part de huit clients. Deux modèles sont aujourd'hui commercialisés par Airbus : l'A380-800 qui peut emmener 550 passagers sur 15.000 km, et l'A380/F, conçu pour le transport du fret, capable de transporter une charge utile de 150 tonnes à plus de 10.000 km de distance. A terme, la « famille » A380 doit comprendre 5 versions, qui permettront chacune de répondre à un besoin particulier du marché, tant en capacité qu'en rayon d'action.

Le tableau ci-dessous indique la répartition des ordres d'achat par compagnie aérienne au 31 juillet 2001. Il précise également les options d'achat prises par les compagnies. Les commandes fermes, c'est-à-dire celles faisant l'objet d'un contrat signé entre la compagnie et Airbus, sont repérés par une étoile :

A380 - COMMANDES ET OPTIONS AU 31 JUILLET 2001

Compagnie

Commandes

Options

Modèle

Qantas

12

12

A380-800

Singapore Airlines

10

15

A380-800

Air France

10

4

A380-800

ILFC5(*)

10

0

A380-800

Fedex

10

10

A380/F

Emirates Airlines

5

2

5

A380/F

A380/F

Virgin Atlantic

6

6

A380/800

Qatar

2

2

A380-800

TOTAL

67

54

 

La première livraison de l'A380 est prévue en mars 2006 à la compagnie Singapore Airlines. Depuis la crise du secteur déclenchée par les attentats du 11 septembre, Airbus a, pour le moment, « gelé » ses embauches et ses investissements, sauf pour le gros porteur A380. Le carnet de commande de l'avionneur reproduit ci-dessus, pourrait pâtir des difficultés rencontrées par certaines compagnies clientes.

Retour Sommaire Suite


Haut de page
Actualités | Travaux Parlementaires | Vos Sénateurs | Europe et International | Connaître le Sénat | Recherche
Liste de diffusion | RSS | Contacts | Recrutement | Plan | Librairie | FAQ | Mentions légales | Accessibilité | Liens | Ameli