Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi de finances pour 2008 : Agriculture, pêche, forêt et affaires rurales

 

C. DES PERSPECTIVES VARIABLES SELON LES PRODUCTIONS POUR 2007

Le revenu agricole moyen devrait à nouveau connaître une progression supérieure à 10 % en 2007, mais avec de fortes disparités selon les spécialisations.

1. Un marché porteur pour les productions végétales

Les céréales et oléo protéagineux devraient enregistrer une très forte progression des prix, du fait d'une tension des marchés mondiaux avec des stocks faibles, une offre soumise à des aléas climatiques défavorables et une demande alimentaire et non alimentaire en augmentation.

La valeur de la production des autres produits végétaux devrait évoluer de façon beaucoup plus modérée, notamment celle des fruits et légumes, tandis que les prix des vins devraient continuer de bénéficier d'un redressement.

2. Une évolution plus contrastée pour les productions animales

La conjoncture des productions animales sera en revanche nettement moins favorable que celle des grandes cultures.

Sous l'effet de l'augmentation des prix des céréales, les prix de l'alimentation animale vont augmenter de manière significative et peser sur les résultats économiques des élevages, avec toutefois des évolutions différenciées selon leur nature.

Les prix des bovins et des porcs devraient baisser en moyenne annuelle. Le prix du lait et des produits issus de l'aviculture devraient en revanche connaître une certaine reprise.