Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi de finances pour 2001 : Analyse synthétique des crédits et principales observations des rapporteurs spéciaux

 

b) Les crédits pour 2001

Pour 2001, la subvention de fonctionnement augmente de 8,4 % pour s'établir à 6.890,5 millions de francs et accompagner ainsi le Plan national d'action pour l'emploi présenté à la suite du conseil de Luxembourg du 21 novembre 1997, ainsi que l'application de la loi contre les exclusions.

Cela se traduit notamment par des mesures nouvelles à hauteur de 439,6 millions de francs, dont 138,5 millions de francs au titre de la mise en place de la nouvelle offre de service dans le cadre du PNAE, 94 millions de francs en dépenses de personnel (en particulier la création de 410 emplois, et de 23 autres dédiés aux espaces jeunes), 115 millions de francs en dépenses informatiques, et 64 millions de francs au bénéfice des agences locales.