Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi de finances pour 2001 : Analyse synthétique des crédits et principales observations des rapporteurs spéciaux

 

2. Les autres organismes

Les subventions aux autres organismes évoluent de la manière suivante :

Évolution des crédits aux autres organismes

 

En millions de francs

2001/2000

Centre d'études de l'emploi

34,8

+ 2 %

Centre d'études et de recherches sur les qualifications


15


+ 3,4  %

Agence nationale pour l'amélioration des conditions de travail


72,4


+ 3,3 %

Office de protection contre les rayonnements ionisants


7,5


- 70,4 %

Autres

14,9

+ 24,2 %

TOTAL

144,6

- 7,3 %

3. L'Association pour la formation professionnelle des adultes (AFPA)

La contribution de l'Etat versée à l'AFPA représente 4.882,1 millions de francs, en progression de 4 % par rapport à 2000. La subvention de fonctionnement augmente de 4,2 %, pour s'établir à 4.517,3 millions de francs, et les moyens en capital qui s'élèvent à 364,8 millions de francs progressent de 1,7 %. L'augmentation de ces moyens s'inscrit dans le contrat de progrès signé avec l'Etat.

Dans le cadre du contrat de progrès, les liens avec l'ANPE ont été renforcés, celle-ci se concentrant sur l'information des demandeurs d'emploi.