Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi de finances pour 2001 : Analyse synthétique des crédits et principales observations des rapporteurs spéciaux

 

III - AUTRES DISPOSITIONS


COMPTES SPÉCIAUX DU TRÉSOR

Rapporteur spécial : M. Paul LORIDANT

I. PRÉSENTATION GÉNÉRALE

A. LES COMPTES SPÉCIAUX DU TRÉSOR ATTÉNUENT LE DÉFICIT DU BUDGET GÉNÉRAL

Dans le projet de loi de finances initiale pour 2001, les comptes spéciaux du Trésor sont au nombre de 36, comme l'an dernier. Ils se solderaient par une " charge nette négative " et dégageraient ainsi un excédent de 9.166 millions de francs, en forte augmentation par rapport à l'excédent prévisionnel prévu en 2000 qui était de 2.999 millions de francs.

La contribution du solde des comptes spéciaux du Trésor au solde du budget de l'Etat serait ainsi très nettement positive.

Le projet de loi de finances pour 2001 comporte la suppression de 2 comptes d'affectation spéciale (CAS) -l'une au 1er janvier, l'autre au 31 décembre-, la création d'un nouveau CAS et des aménagements apportés à deux CAS.

Les comptes dont la clôture est proposée sont :

 le compte n° 902-23 " Actions en faveur du développement des départements, des territoires et des collectivités territoriales d'outre-mer " au 31 décembre 2001 ;

 et le compte n° 902-26 " Fonds d'investissement des transports terrestres et des voies navigables " (FITTVN) au 1er janvier 2001.

Les autres aménagements apportés aux CAS déjà existants concernent le compte n° 902-23 dont les recettes en seraient raréfiées en 2001 et le compte n° 902-25 " Fonds d'intervention pour les aéroports et le transport aérien " qui subirait le même sort.

Si le volume des opérations des comptes spéciaux du Trésor s'accroît, les aménagements apportés à trois comptes vont, quant à eux, dans le sens d'une modération de cette augmentation.

Effet des aménagements apportés aux comptes d'affectation spéciale pour 2001

(en millions)

 

Recettes

Crédits 1)

Charge nette 1)

Compte n° 902-23

11

11

0

Compte n° 902-25

100,4

100,4

0

Compte n° 902-26

4.520

4.520

0

Total

4.631,4

4.631,4

0

1) Conventions

Leur incidence sur le solde prévisionnel des comptes spéciaux du Trésor n'est, en revanche, pas totalement mesurable puisque, sous la réserve de ne pas inscrire de crédits supérieurs aux prévisions de recettes, les ouvertures de crédits dans les comptes d'affectation spéciale relèvent de décisions discrétionnaires.

Le tableau ci-dessous récapitule les grandes variations des opérations et des soldes des comptes spéciaux du Trésor prévus en 2001 par rapport aux dispositions en vigueur.

Evolution des opérations des comptes spéciaux du Trésor

(en millions de francs)

 

Loi de finances 2000

Projet de loi de finances 2001

Evolution PLF 2001/LFI2000

I - Opérations à caractère définitif des comptes d'affectation spéciale

Comptes d'affectation spéciale

- Charges

- Ressources

Charge nette des opérations définitives

42.978

42.979
- 1

81.951

81.999
- 48

+ 38.973

+ 39.020
- 47

II - Opérations à caractère temporaire

A. Opérations des comptes d'affectation spéciale

- Charges

- Ressources

B. Comptes d'avances

- Charges

- Ressources

C. Comptes de prêts

- Charges

- Ressources

D. Comptes de commerce

E. Comptes de règlement avec les gouvernements étrangers

F. Comptes d'opérations monétaires

Charge nette des opérations à caractère temporaire

1

1

0

- 1.683

379.400

381.083

- 1.957

4.350

6.307

46


40

555

- 2.998

48

48

0

- 3.887

365.298

369.185

- 5757

3.492

9.248

102


- 15

391

- 9.118

+ 47

+ 47

0

- 2.204

- 14.102

- 11.898

- 3.800

- 858

+ 2.941

+ 56


- 55

- 164

- 6.120

Charge nette totale des comptes spéciaux

- 2.999

- 9.166

- 6.167

Il montre que la modification de l'équilibre prévisionnel des comptes spéciaux du Trésor proviendrait des mouvements suivants :

 amélioration du solde des CAS (opérations définitives) :


47 millions de francs

 détérioration du solde des CAS (opérations temporaires) : 


47 millions de francs

Sous-total :

0 million de francs

 amélioration du solde des comptes d'avances :


2.204 millions de francs

dont avances sur le montant des impositions locales : 


2.200 millions de francs

 amélioration du solde des comptes de prêts :

3.800 millions de francs

 variation des découverts autorisés :

163 millions de francs

Total : 

6.167 millions de francs (diminution de la charge nette)

L'augmentation de l'excédent prévisionnel des comptes spéciaux du Trésor serait donc en quasi-totalité due aux comptes d'avances et de prêts.