Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi de finances pour 2001 : Analyse synthétique des crédits et principales observations des rapporteurs spéciaux

 

2. Les recrutement des emplois-jeunes

Le financement des emplois-jeunes occupe une part croissante dans le budget du secrétariat d'Etat (12 % en 2001). Plus de la moitié des crédits supplémentaires en 2001 y est consacrée (214 millions de francs sur 393 millions de francs).

Votre rapporteur s'interroge sur la pertinence d'encourager le développement de l'emploi public dans des départements déjà " surfonctionnarisés ".

En outre, le recrutement des emplois-jeunes semble rencontrer des difficultés outre-mer. Dès lors, il paraît d'autant plus regrettable de ne pas utiliser les crédits disponibles pour le financement d'autres dispositifs d'insertion, vers le secteur marchand notamment.