Allez au contenu, Allez à la navigation

27 octobre 1998 : Budget ( rapport - première lecture )

 

Retour Sommaire Suite

III. LE SOLDE D'EXECUTION DES LOIS DE FINANCES EN 1996

Le déficit budgétaire exécuté en 1996 s'est établi à 295,4 milliards de francs, soit 2,6 % au-dessus de ce que prévoyait la loi de finances initiale (287,8 milliards de francs). Cette détérioration sensible reste modérée au regard de l'écart considérable entre la prévision de croissance (+ 2,8 %) et la réalisation (+ 1,2 %).

Malgré ce contexte très défavorable, le déficit d'exécution repassait pour la première fois depuis 1992 sous la barre des 300 milliards de francs, et se trouvait amélioré de 27,6 milliards de francs par rapport à 1995. Ce déficit représentait 3,8 % du PIB. Par ailleurs, l'amélioration sensible des comptes des collectivités locales et celle, relative, de ceux de la sécurité sociale, a permis à la France de se rapprocher encore du ratio de déficit public nécessaire à la qualification pour la monnaie unique (4,1 %).

Cette amélioration des déficits publics ne permettait toutefois pas d'enrayer la vive progression de la dette publique, passant de 52,7 % du PIB en 1995 à 55,7 % en 1996 (à 4.359,42 milliards de francs).

Retour Sommaire Suite