Allez au contenu, Allez à la navigation

A 400M Tout simplement le meilleur - Simply the best

4 juillet 2012 : A 400M Tout simplement le meilleur - Simply the best ( rapport d'information )

B. LES FORMATIONS

La formation des personnels joue un rôle central, qui peut vite devenir critique, quant à l'introduction de nouveaux appareils dans les forces. Elle est au coeur des préoccupations des armées.

L'armée de l'air a choisi de construire les effectifs du premier escadron de transport A 400 M et de la première unité de maintenance chargée du NSO (niveau de soutien opérationnel) des avions français l'ESTA (Escadron de Soutien Technique Aéronautique) positionné sur la base aérienne d'Orléans, à partir de l'équipe de marque A400 M. Celle ci, nommée MEST (Multinational Entry into Service Team) sera chargée de mener l'ensemble des actions préparatoires à la mise en service de l'A400M ainsi qu'à la conception et la réalisation du programme d'expérimentations.

Entre 2013 et 2014 le programme des vols des huit premiers avions devra se partager entre la formation des premiers équipages, la réalisation des programmes d'expérimentation les compléments de qualification et probablement les premières missions logistiques opérationnelles. Ce programme semble dense et dépendra de la disponibilité réelle des avions.

Pour les personnels navigants la formation théorique et sur simulateurs se fera à Séville puis sera complétée ultérieurement à Orléans pour les phases tactiques.

Pour les personnels non navigants, essentiellement les techniciens, les formations se feront au départ à Séville, puis en Allemagne à Wunstorf.

Le diagramme ci-après donne une idée précise de la montée en puissance de la préparation de l'armée de l'air, après la livraison des premiers avions.

Ø 1. La préparation en condition opérationnelle (PCO)

La préparation à la condition opérationnelle débutera fin décembre 2013, et s'achèvera au premier janvier 2014. Elle concernera trois avions (deux en configuration IOC et un en configuration SOC1).

Cette phase comprend la poursuite des expérimentations effectuées en priorité par la MEST pour le transport logistique, sur une ligne aérienne. Elle sera aussi l'occasion des quasi premiers contacts des navigants et mécaniciens avec l'aéronef car, contrairement aux programmes d'aéronefs militaires traditionnels, les navigants et les techniciens ne découvriront vraiment l'appareil qu'à sa livraison.

2. La mise en service opérationnel de niveau 1 (MSO1)

Elle devrait être prononcée fin août 2014 pour six avions : deux au standard IOC et quatre au standard SOC1.

Cette phase prévoit la poursuite des expérimentations, un avion y sera dédié. Elle prévoit également la poursuite de la formation, le début des opérations de transport logistique et des possibilités de transport tactique : largage de personnel et de matériel en fonction des expérimentations.

Dans cette phase, il sera envisageable de projeter deux avions en opérations extérieures.