Allez au contenu, Allez à la navigation

Réussir le cluster de Paris-Saclay

23 mai 2016 : Réussir le cluster de Paris-Saclay ( rapport d'information )

C. LES FACTEURS-CLÉS DE SUCCÈS DES GRANDS CLUSTERS MONDIAUX : UNE UNIVERSITÉ DE RANG INTERNATIONAL ASSOCIÉE À UN PARC TECHNOLOGIQUE, SITUÉS À PROXIMITÉ D'UNE GRANDE MÉTROPOLE

L'étude Les clés du succès des grands clusters mondiaux menée par le cabinet Deloitte en octobre 2012 pour Paris-Île-de-France Capitale Économique5(*) permet de dégager les principaux déterminants à l'origine du développement et du rayonnement des principaux clusters mondiaux, dont Paris-Saclay a vocation à s'inspirer pour bâtir son propre succès et porter les ambitions françaises au plus haut niveau.

Premier facteur, les clusters de rang mondial se situent généralement à proximité d'une métropole internationale (San Francisco, Boston, Londres, Munich, Haïfa, Singapour, Zurich, Stockholm) - mais pas nécessairement d'une capitale, ce qui leur assure la présence de nombreux acteurs économiques et d'infrastructures de transport performantes (aéroports notamment) et leur donne accès à un marché du travail riche en personnels hautement qualifiés.

Deuxième facteur, ils se construisent toujours à partir d'une ou plusieurs universités de recherche, tant fondamentale qu'appliquée, capables de figurer dans les premiers rangs des grands classements internationaux et d'attirer les meilleurs élèves du monde entier. Leurs anciens élèves et leurs professeurs qui jouissent d'une grande notoriété jouent un rôle d'ambassadeurs auprès des pouvoirs publics et du monde des affaires.

Ces universités, qui s'administrent de manière largement autonome, bénéficient de capacités financières importantes (qui peuvent être en grande partie des fonds publics), ce qui leur permet de financer des bâtiments, des équipements et des laboratoires de pointe mais également, dans un contexte de concurrence exacerbée, de s'attacher les services des meilleurs professeurs grâce à des rémunérations et des conditions de travail attractives. Elles disposent souvent d'une agence spécialisée dans le transfert de technologies issues de la recherche vers le monde de l'entreprise et destinée à mobiliser conjointement financements publics et privés en faveur de projets innovants.

Leurs campus, qui sont des espaces de recherche et de création de richesses, mais également des lieux de vie et de convivialité, sont généralement très bien reliés aux centres villes et aux centres d'affaires des grandes villes situées à proximité.

Troisième facteur, au sein même du campus ou dans son voisinage immédiat sont installés des parcs technologiques, souvent développés par les universités elles-mêmes (Stanford, Cambridge). Ils accueillent grands équipements publics ou privés, laboratoires de recherche, centres de recherche et développement des grandes entreprises, incubateurs et pépinières de start-up, etc. À l'instar des règles valables pour le campus, ces parcs technologiques ne doivent pas être un simple lieu de travail mais également un lieu de vie, ce qui implique la présence d'espaces de convivialité, de terrains de sports, d'hôtels...


* 5 Paris-Île de France Capitale Économique est une association régie par la loi de 1901 créée par la Chambre de commerce et d'industrie (CCI) de Paris. Regroupant une centaine de grandes entreprises franciliennes, elle entend être « l'ambassadeur économique » de la région Île-de-France.