Allez au contenu, Allez à la navigation



Immigration - la gestion des centres de rétention administrative peut encore être améliorée

 

D. UN NOMBRE ÉLEVÉ DE RECONDUITES EFFECTIVES

La problématique des reconduites à la frontière à Mayotte est atypique. 98% des étrangers reconduits viennent de l'île d'Anjouan (70 kms de Mayotte), 1,5% de Grande Comores, 1,4% en provenance de Madagascar et enfin, 0,1% de l'ile de Moheli.

Tableau n° 20 :  Bilan des reconduites

 

2006

2007

2008

Sécurité publique

4753

3419

3354

Gendarmerie

4960

4483

5057

PAF

3638

6638

6893

Sortants de prison Majicavo - ITM

141

169

285

TOTAL APRF pris et ITM

13492

14709

15589

Retraits APRF par préfecture (santé, enfant de nationalité française, attaches familiales, fermeture frontière à Anjouan..)

229

649

1598

TOTAL APRF exécutés

13263

14060

13991

Mineurs

2742

1690

2966

TOTAL ESI reconduits

16005

15750

16957

Source : préfecture de Mayotte

Les dispositions réglementaires spécifiques et la disponibilité des vecteurs de reconduite aériens ou maritimes, permettent d'obtenir un taux élevé d'exécution des APRF. Mais les interpellations nombreuses d'étrangers en situation irrégulière se répercutent sur la situation du CRA, sous-dimensionné avec une capacité d'accueil théorique de 60 places, comme de la maison d'arrêt de Majicavo où sont retenus les passeurs.